Comment savoir si mon bébé est prêt?
Comment savoir si mon bébé est prêt?

Il y a de fortes chances que votre petit bout d’chou a déjà commencé à ramper et à s’agripper aux meubles pour se tenir debout, et bientôt, il pourra marcher tout seul, voire même courir. Ses premières dents ont poussé, et les autres ne tarderont pas à suivre. Votre bébé a grandi, il adore babiller et vous imiter. Certes, vous en aurez plein les bras au cours des prochains mois, mais vous vivrez aussi de grands moments de joie et de fierté.

Quels changements dois-je apporter au régime alimentaire de mon bébé?
Quels changements dois-je apporter au régime alimentaire de mon bébé?
Votre bébé ne peut encore manger que de petits repas à la fois, mais il peut savourer une grande variété d’aliments différents. À ce stade-ci, il devrait consommer trois repas et deux collations saines par jour.

Les repas principaux devraient comporter le même assortiment d’aliments qu’un adulte consommerait. Vous pouvez en offrir une partie à votre bébé en guise de croque-en-doigts, et le reste pendant les repas proprement dits:

• Féculents, tels que le pain, le riz, les pâtes ou les pommes de terre (à chaque repas).
• Légumes, tels que le brocoli, les courgettes et les carottes.
• Aliments protéinés, tels que les haricots, les légumineuses, les œufs, le poisson ou la viande.
• Desserts à base de fruits (après le repas).

Quelle quantité de nourriture dois-je donner à mon bébé?
Pour ce qui est des autres aliments, tâchez de lui donner trois repas par jour ainsi que deux collations saines, idéalement un légume et un fruit. Dans la mesure du possible, encouragez votre bébé à manger la même chose que le reste de la famille et offrez-lui un verre d’eau pendant les repas ou dès lors qu’il a soif. Évitez de lui donner du thé, car le thé peut ralentir l’absorption du fer par l’organisme. Ne lui offrez qu’une portion de jus de fruit par jour dans le cadre d’un repas. Ne lui en donnez pas plus, car en tant que source majeure de sucre et d’énergie, les jus de fruits peuvent réduire l’appétit que bébé doit se garder pour des aliments plus nutritifs.

En ont-ils besoin ou non?

Lipides – Parce que les tout-petits dépensent beaucoup d’énergie, ils ont besoin d’un régime alimentaire à teneur un peu plus élevée en lipides que les adultes. Les régimes pauvres en gras sont contre-indiqués à cet âge-ci.
Fibres – Les tout-petits obtiennent toutes les fibres dont ils ont besoin dans les fruits, les légumes, les pains et les céréales. Ils n’ont donc pas besoin d’aliments à teneur élevée en fibres, comme les céréales de son.

Quels aliments devrais-je donner à mon bébé à ce stade-ci?
Quels aliments devrais-je donner à mon bébé à ce stade-ci?
Lait et produits laitiers – Les tout-petits ont besoin de consommer beaucoup de calcium pour assurer le développement normal de leurs os, mais à ce stade-ci, le calcium devrait provenir de différentes sources alimentaires. Continuez tout de même à donner à votre enfant au moins 500 mL de lait par jour, en plus de 2 ou 3 portions de fromage ou de yogourt.

Viande, poisson, œufs, noix, haricots et légumineuses – Ces aliments peuvent être offerts à chaque repas principal. Ils constituent de bonnes sources de protéines et de fer, deux nutriments essentiels à une saine croissance.

Féculents – Les aliments de ce groupe comprennent le pain, les pommes de terre, le riz et les pâtes, et doivent être présents à chaque repas principal. Vous pouvez choisir des pains de grains entiers, mais évitez le riz brun et les pâtes de grains entiers, car leur apport en fibres est trop élevé. Un excès de fibres peut nuire à l’absorption de certains nutriments, comme le calcium et le fer.

Céréales enrichies de fer – Elles sont toujours aussi importantes. Ajoutez-y du lait de vache entier ainsi qu’un peu de fruit écrasé, et vérifiez toujours l’étiquette des produits afin d’éviter ceux qui contiennent trop de sucre ou de sel.

Légumes – Vous pouvez utiliser des légumes frais, congelés ou en conserve. Tâchez de donner chaque jour à votre tout-petit de 3 à 5 portions de légumes adaptées à son âge, dont au moins une portion à chaque repas. Une portion adaptée équivaut à environ 40 g ou la quantité qu’un tout-petit peut saisir dans sa main.

Fruits – Vous pouvez utiliser des fruits frais, congelés, séchés ou en conserve. Tâchez de donner chaque jour à votre tout-petit 2 ou 3 portions de fruits adaptées à son âge, par exemple un fruit en guise de collation entre deux repas et, au choix, un fruit et un dessert laitier après un repas principal.

Quels sont les aliments à éviter?
Quels sont les aliments à éviter?
Les aliments à teneur élevée en lipides et en sucre incluent les gâteaux, les biscuits, la crème glacée, les sucreries et les boissons avec sucre ajouté. Un apport excessif en lipides et en sucre peut accroître le risque de carie dentaire et d’obésité infantile. Offrez ces aliments avec parcimonie, pas plus qu’une ou deux fois par semaine.

Les noix entières sont à éviter chez les enfants de moins de 4 ans. Il est préférable d’utiliser des noix moulues ou des beurres de noix.

Certains poissons à chair blanche (par ex., espadon et makaire) et les mollusques crus sont à éviter. 

Les œufs et les aliments qui contiennent des œufs doivent être entièrement cuits. Le jaune et le blanc doivent être solides.

Abstenez-vous d’ajouter du sel dans la nourriture de votre bébé, et surveillez la quantité de sel présent dans les aliments que vous lui offrez.

L’ajout de sucre ou de miel est également à éviter. Surveillez la quantité d’aliments et de boissons sucrés que vous offrez à votre tout-petit. Consommé en excès entre les repas, le sucre contenu dans les fruits séchés et les jus de fruits peut causer des caries dentaires.

Encouragez votre bébé à découvrir de nouvelles textures.
Encouragez votre bébé à découvrir de nouvelles textures.

Le fait d’imiter ce que les autres font peut aider votre tout-petit à adopter de bonnes habitudes alimentaires. Essayez autant que possible de prendre vos repas en même temps que lui, en choisissant des aliments que vous voulez qu’il mange. Encouragez-le à se nourrir lui-même en utilisant une cuillère ou ses doigts.

Offrez-lui un assortiment de croque-en-doigts aux textures différentes et étalés dans une assiette. De cette façon, votre tout-petit pourra apprendre plus facilement à reconnaître chaque aliment et à lui associer un goût. Donnez-lui la chance d’explorer les différentes saveurs, formes et couleurs de ses aliments.

Félicitez-le quand il avale ses bouchées, mais ne le forcez pas à manger plus s’il est rassasié. Ainsi, votre tout-petit prendra plaisir à manger son repas sans excès de table.

Ne laissez jamais votre tout-petit manger sans supervision, et évitez de lui offrir des aliments qui peuvent poser un risque d’étouffement, comme les tomates cerises entières, les raisins entiers, le maïs soufflé et les olives entières.

L’univers des textures
À partir de 12 mois environ, votre tout-petit sera prêt à manger la plupart des aliments que consomment les adultes, pourvu que ces aliments soient coupés en petits morceaux faciles à saisir et à se mettre dans la bouche. Vous aurez peut-être besoin d’adapter certaines de vos recettes familiales. De même qu’il est important d’offrir des saveurs variées, continuez d’initier votre tout-petit à des textures différentes pour l’habituer très tôt à accepter, plutôt qu’à rejeter, les nouveaux aliments qu’il découvrira tout au long de sa vie.

Quelle quantité de lait dois-je donner à mon bébé?
Quelle quantité de lait dois-je donner à mon bébé?

À ce stade-ci, même si vous continuez de l’allaiter jusqu’à trois fois par jour, vous pouvez commencer à offrir à votre tout-petit un verre de lait de vache en tant que principale boisson lactée. Tâchez de lui donner trois portions de lait ou de produits lactés par jour, par exemple du fromage, du yogourt, des desserts laitiers et des sauces à base de lait, ou 500 mL de lait de vache entier. Dans tous les cas, ne lui donnez pas de produits laitiers écrémés ou à teneur réduite en gras.

Il est bon de savoir que l’apport quotidien recommandé (AQR) en calcium chez les enfants de 0 à 2 ans est de 500 mg par jour. Continuez de donner à votre tout-petit au moins 500 mL de lait par jour, en plus de 2 ou 3 portions de produits laitiers comme du fromage ou du yogourt. Tâchez cependant de ne pas trop lui donner de produits laitiers, y compris le yogourt, car ces produits peuvent réduire l’appétit que bébé doit se garder pour consommer d’autres aliments nutritifs et comportant les fibres nécessaires à la régularité. Les verres de lait peuvent être offerts à la fin des repas ou avec une collation.

Pour de plus amples renseignements au sujet de la transition du lait maternel au lait de vache, consultez la partie «Hydratation» de la section «Nutrition».