Comment savoir si mon bébé est prêt?
Comment savoir si mon bébé est prêt?
Une fois que votre bébé a commencé son sevrage et qu’il s’est habitué aux purées lisses, faites-lui essayer des aliments écrasés à la fourchette. Vous saurez que votre bébé est prêt lorsqu’il pourra se tenir assis sans appui, qu’il se serrera les gencives (un signe de poussée dentaire) et qu’il se montrera de plus en plus intéressé par la nourriture. Aussi, avec un peu d’aide de votre part, bébé peut maintenant commencer à s’initier aux verres d’entraînement.
Quels aliments devrais-je donner à mon bébé à ce stade-ci?
Quels aliments devrais-je donner à mon bébé à ce stade-ci?
Votre bébé ne peut encore manger que de petits repas à la fois, mais il peut savourer une grande variété d’aliments différents. À ce stade-ci, il devrait consommer trois repas et une ou deux collations saines par jour.

Les repas principaux devraient comporter le même assortiment d’aliments qu’un adulte consommerait. Vous pouvez en offrir une partie à votre bébé en guise de croque-en-doigts, et le reste pendant les repas proprement dits:

• Féculents, tels que le pain, le riz, les pâtes ou les pommes de terre (à chaque repas).
• Légumes, tels que les petits pois, les haricots verts et les carottes.
• Aliments protéinés, tels que les haricots, les légumineuses, les œufs, le poisson, la viande ou les noix moulues.
• Desserts à base de fruits (après le repas).

Aliments à introduire à ce stade-ci
Aliments à introduire à ce stade-ci
Chaque jour, outre les 3 ou 4 boires de lait maternel ou de préparation pour nourrissons que vous lui donnez (ou toute autre quantité recommandée par votre professionnel de la santé), vous pouvez offrir à votre bébé, à l’aide d’une cuillère, trois repas de nourriture écrasée à texture plus grossière. Encouragez-le à prendre de petites gorgées dans un verre d’eau pendant les repas, et n’oubliez pas l’heure des collations!

À ce stade-ci, vous pouvez aussi faire essayer d’autres fruits à votre bébé:
• Ananas
• Fraises

Croque-en-doigts: quelques idées
En plus de l’aider à coordonner ses mains avec ses yeux, les aliments qui se consomment avec les doigts peuvent donner à votre bébé un peu de ce sentiment d’indépendance auquel il commence déjà à prendre goût. Si vous êtes à court d’idées, essayez ces suggestions:

• Tofu haché avec des morceaux de concombre.
• Cubes de fromage avec des tranches de tomate ou des tomates cerises coupées en deux.
• Tranche de pain grillé et quartiers d’œuf cuit dur.
• Tranches de frittata ou d’omelette espagnole avec des légumes.

Quels sont les aliments à éviter?
Quels sont les aliments à éviter?
Sel et sucre – Abstenez-vous d’ajouter du sel et du sucre dans la nourriture de votre bébé. Et à l’heure de la collation, offrez-lui tantôt un aliment à base de fruit, tantôt un aliment à base de légume.

Biscuits et gâteaux – Votre bébé les aimera à coup sûr, mais les biscuits et les gâteaux peuvent lui donner un penchant pour les sucreries et sont pauvres en valeur nutritive. Il est préférable de ne lui en offrir qu’à l’occasion et en petites quantités. Essayez plutôt les biscuits Farley’s ou les biscuits Bouts d’chou de Heinz. Exempts d’arômes et de colorants artificiels, ces biscuits légèrement croquants sont faciles à saisir pour les petites mains et fondent dans la bouche de bébé.

Miel, fromage à pâte molle et/ou non pasteurisé, et poissons à chair blanche (par ex., espadon ou makaire) – Ces aliments devront attendre encore un peu avant de figurer au menu de votre bébé.

Aliments qui posent un risque d’étouffement
Il peut être dangereux de servir ces aliments entiers aux enfants de moins de 4 ans, car ces aliments peuvent se coincer dans la gorge de l’enfant et obstruer ses voies respiratoires. Voici certaines précautions que nous vous suggérons de prendre pour assurer la sécurité de votre bébé.

N’oubliez pas de toujours surveiller votre bébé pendant les repas, et insistez pour qu’il mange assis.

Les fruits et légumes durs comme les carottes, le céleri et les pommes ne doivent pas être servis crus. Faites-les cuire à la vapeur ou passez-les au micro-ondes jusqu’à ce qu’ils soient tendres, puis plongez-les dans l’eau froide pour les ramener à une température acceptable pour votre bébé. Servez-les en petites bouchées ou râpez-les.

Les tomates cerises ou tomates raisins ne doivent pas être servies entières. Coupez-les en moitiés ou en quartiers.

Les tranches de saucisses à hot-dog sont encore trop grosses pour votre bébé. Coupez-les en moitiés ou en quartiers.

Les noix entières sont, elles aussi, trop grosses pour lui. Écrasez-les ou n’utilisez que des beurres de noix.

De plus en plus de textures à essayer
De plus en plus de textures à essayer
À ce stade-ci, outre les aliments écrasés à texture plus grossière et les aliments sûrs – comme les morceaux de légumes mous ou cuits – qu’il peut manger avec ses doigts, vous pouvez initier votre bébé au pain à croûte tendre et aux rôties tranchées en lanières. En offrant à votre bébé une grande variété de croque-en-doigts, vous éveillez son intérêt pour la nourriture et l’encouragez à devenir plus autonome.

Si votre bébé fait ses dents, offrez-lui les biscuits Farley’s de Heinz, qu’il pourra facilement mordiller.

Essayez chaque jour de donner à votre enfant des repas équilibrés aux textures variées, par exemple, un émincé de viande, de volaille, de poisson ou de substitut protéiné accompagné de féculents et de légumes. Résistez à la tentation d’y ajouter du sel, du sucre ou du miel.