Offrez à votre bébé un arc-en-ciel de saveurs.
Offrez à votre bébé un arc-en-ciel de saveurs.

Il est important de présenter très tôt à votre bébé une grande variété de saveurs afin qu’il prenne l’habitude d’essayer de nouveaux aliments. Faites comme si vous lui offriez chaque jour un petit bout d’arc-en-ciel, en augmentant progressivement la quantité de nourriture jusqu’à ce qu’il consomme de 2 à 4 c. à soupe (30 à 60 mL) par jour.

• Blanc – Céréales (y compris les céréales de blé), féculents, pomme de terre, pâtes alimentaires, navet.
• Jaune – Courge musquée, citrouille, maïs.
• Orange – Papaye, mangue, patate douce.
• Rose – Thon, saumon, melon d’eau.
• Rouge – Poivron rouge, tomate.
• Vert – Courgette, brocoli, asperges, petits pois.
• Violet – Betterave, pruneaux.
• Brun – Viande, poulet, légumineuses, haricots.
L’importance des vitamines et des minéraux
L’importance des vitamines et des minéraux

Même si les bébés n’ont besoin que d’une toute petite quantité de vitamines dans leur régime alimentaire, celles-ci sont essentielles à de nombreux processus physiologiques qui se déroulent au sein de leur organisme:

• Croissance
• Développement
• Libération de l’énergie contenue dans les aliments
• Utilisation de l’énergie par les muscles et autres organes du corps
• Protection des cellules et des tissus contre les effets oxydatifs des radicaux libres (consultez l’entrée portant sur les antioxydants ci-dessous)

Fournissez à votre bébé tous les éléments nutritifs dont il a besoin en lui offrant un régime sain et équilibré. Une façon originale d’y parvenir est de lui servir chaque jour des aliments aux couleurs inspirées de l’arc-en-ciel: jaune pour les féculents, brun pour les viandes et/ou les légumineuses (haricots et lentilles), puis rouge, vert, jaune, violet et orange pour les légumes et les fruits.

Si vous nourrissez votre bébé exclusivement ou même partiellement au sein, Santé Canada vous recommande de lui donner un supplément de vitamine D, à raison de 10 microgrammes par jour. Demandez à votre professionnel de la santé ou à votre pharmacien de vous conseiller à ce sujet.

La vitamine A contribue à la solidité des os et des dents, ainsi qu’à la vision nocturne et à la santé de la peau.

La vitamine B1 (thiamine) participe à la transformation du glucose en énergie et contribue à une croissance normale.

Les vitamines B2 (riboflavine), B3 (niacine) et B6 contribuent au métabolisme énergétique et à la formation des tissus.

La vitamine C est un antioxydant qui protège contre les dommages liés aux radicaux libres, et elle joue un rôle dans la formation des dents, des os, des cartilages et des gencives.

La vitamine D améliore l’absorption du calcium et du phosphore par l’organisme tout en contribuant à la formation et au maintien d’os et de dents solides. 

La vitamine E est un antioxydant qui aide à protéger les tissus adipeux de l’organisme contre l’oxydation.

Les antioxydants combattent les radicaux libres, sous-produits instables des réactions chimiques qui se produisent dans l’organisme humain. On pourrait comparer ces radicaux libres à de minuscules particules noires qui viennent heurter les cellules en causant des dommages à leur surface, à leurs protéines et à leur ADN. Les vitamines antioxydantes sont les vitamines A, C et E, qui jouent un rôle de premier plan dans la lutte contre ces particules noires.

Les minéraux sont essentiels à votre bébé. Sur le plan alimentaire, ils se divisent en deux types: ceux dont nous avons besoin en toutes petites quantités (oligoéléments), et ceux dont nous avons besoin en plus grandes quantités. Le fer, le zinc et le sélénium constituent de bons exemples d’oligoéléments, tandis que le calcium, le phosphore et le sodium sont de ceux que notre organisme réclame en doses plus élevées. Les minéraux assument un grand nombre de fonctions différentes au sein de l’organisme.

Le calcium et le phosphore contribuent à la solidité et au maintien des os et des dents.

Le fer participe à la formation des globules rouges (consultez la section L’importance du fer dans l’alimentation des bébés dans la partie Nutrition sous l’onglet Débutant).

Le zinc est un facteur important dans le métabolisme énergétique et la formation des tissus.

Le sélénium aide à protéger contre le stress oxydatif.

Le magnésium participe au métabolisme énergétique, à la formation des tissus et au développement osseux.

Le sodium dans l’alimentation de votre bébé
Le sodium dans l’alimentation de votre bébé

Le sodium est présent à l’état naturel dans une grande variété d’aliments. Environ 75 % du sodium que nous consommons provient d’aliments transformés, tels que le pain, les biscuits, le beurre, la margarine, le fromage et les collations.

Le sodium assure d’importantes fonctions dans l’organisme:
• Il maintient l’équilibre hydrique du corps, et par conséquent, aide à réguler la tension artérielle.
• Il contribue aux fonctions des nerfs et des muscles.
• Il aide à maintenir le pH sanguin à l’intérieur des limites normales.
• Il joue un rôle dans le métabolisme des glucides.

Le sodium dans le lait maternel
Le lait maternel contient environ 138 mg de sodium par litre. Les préparations pour nourrissons font l’objet d’une réglementation qui stipule la teneur en sodium permise dans leur formulation, de sorte qu’elle soit semblable à celle du lait maternel.

Les nourrissons obtiennent suffisamment de sodium dans le lait maternel ou la préparation pour nourrissons. Il est donc inutile d’y ajouter du sel. Lorsque bébé commence à manger des aliments solides, sa consommation de sodium peut augmenter de façon considérable. Cet apport supplémentaire est normalement plus faible chez les enfants qui consomment des aliments commerciaux pour bébés, car la teneur en sodium de ces produits est réglementée.

Le sel dans l’alimentation de votre bébé
Vous ne devriez jamais ajouter de sel aux repas de votre bébé. Les reins immatures des nourrissons ont une capacité limitée à éliminer l’excès de sodium, ce qui peut entraîner une hypernatrémie ou une déshydratation.

Les principaux éléments nutritifs dans les aliments solides
Les principaux éléments nutritifs dans les aliments solides
Entre l’âge de 7 et 12 mois, à mesure que sa consommation de lait maternel ou de préparation pour nourrissons diminuera, votre bébé devra compter de plus en plus sur les aliments pour combler ses besoins en éléments nutritifs. À ce stade-ci, il importe encore de lui donner jusqu’à 1 L par jour de lait maternel ou de préparation. Au fil de ses progrès, votre bébé commencera à manger ses trois repas par jour, et à l’âge de 12 mois, il pourra manger les mêmes repas que le reste de la famille.

Quels sont les besoins de mon bébé?

Énergie
Les bébés grandissent vite et ont besoin d’un apport calorique élevé pour maintenir leur niveau d’énergie. On dit souvent aux enfants plus âgés et aux adultes qu’ils devraient réduire leur consommation de lipides, mais cette consigne ne s’applique pas chez les bébés. C’est pourquoi les versions «pauvres en gras» d’aliments courants sont à éviter chez les bébés en sevrage (par ex., lait écrémé ou yogourt à teneur réduite en gras).

Protéines
Les bébés ont besoin d’un apport important en protéines pour grandir normalement. Les meilleures sources de protéines de qualité supérieure sont la viande, le poisson, les œufs et le fromage. Les protéines végétales ne sont pas aussi complètes que les protéines animales. Si votre bébé ne consomme pas de viande, vous devez donc prendre soin de choisir un assortiment d’aliments qui lui fournira le bon amalgame de protéines.

Vitamines
Le régime alimentaire de votre bébé doit inclure des aliments riches en vitamine C. Il est aussi à noter que la vitamine D est synthétisée par le corps humain après une exposition à la lumière du soleil. Au besoin, votre professionnel de la santé peut vous conseiller sur l’emploi de suppléments vitaminiques.

Minéraux
Le fer et le calcium sont deux éléments particulièrement importants à cette étape-ci du développement de votre bébé.

L’importance du fer
Six mois après la naissance, les réserves de fer naturellement stockées dans l’organisme de votre bébé sont épuisées. Il est donc important en cours de sevrage d’initier votre petit à des aliments riches en fer, tels que les céréales, la viande et les aliments enrichis pour bébés. Il est bon de lui donner, en même temps que ces aliments, des aliments riches en vitamine C, car celle-ci favorise l’absorption du fer.

Le fer est un élément vital pour le bien-être de votre bébé. Il joue un rôle essentiel au niveau du sang, de la croissance et du développement de l’enfant. En fait, parce qu’il grandit tellement vite, votre bébé ou votre tout-petit a des besoins en fer plus grands à ce stade-ci qu’à tout autre moment de sa vie. Il est donc très important que vous lui donniez des aliments et des boissons qui fournissent un apport adéquat en fer.

Alimentation des bébés plus âgés
Alimentation des bébés plus âgés
À mesure que votre bébé grandit et perce ses dents, il a besoin de consommer des aliments de textures et de saveurs variées, qui lui fournissent tous les éléments nutritifs essentiels à sa croissance et au développement de ses facultés cognitives.

Cette étape est très importante, car c’est à cet âge que l’enfant forme ses préférences alimentaires et qu’il adopte des habitudes qui le suivront toute sa vie. Offrez à votre bébé un menu équilibré, composé d’aliments provenant des grands groupes alimentaires recommandés dans le Guide alimentaire canadien. Il n’est pas nécessaire que chaque repas englobe tous les groupes. Ce qui compte, c’est que votre bébé ait consommé tous ces aliments au cours de la journée.

Passez à des aliments aux textures plus complexes
La mastication est une aptitude qui s’acquiert, et les aliments aux textures plus complexes sont importants pour les enfants qui percent leurs dents. L’enfant à qui l’on ne permet pas de développer cette habileté aura peut-être plus tard de la difficulté à manger autre chose que des aliments en purée.

C’est vers l’âge de 8 mois que l’on commence généralement à initier les bébés aux aliments avec de petits morceaux. Les aliments Heinz de l’étape 3 pour bébés de 8 mois et plus contiennent des morceaux assez gros pour encourager bébé à mastiquer, mais assez petits pour être avalés sans danger, et ils lui font découvrir toute une gamme de saveurs et de textures pour mettre son palais en éveil.

Si vous donnez à votre bébé des aliments de table écrasés ou hachés, n’utilisez que les ingrédients les plus frais, sans ajouter de sel, de sucre ni d’épices au goût prononcé.

Initiation à des saveurs et à des textures variées

Textures:
• Purée lisse
• Purée épaisse
• Purée grumeleuse (aliments écrasés)
• Aliments émincés
• Aliments hachés

Saveurs:
• Sucrée
• Sure
• Salée
• Amère

Montrez à votre bébé comment se nourrir par lui-même.
En grandissant, les bébés développent leur sentiment d’indépendance et sont prêts à manger seuls. Entre l’âge de 8 et 12 mois, votre bébé peut commencer à manger des aliments qu’il peut prendre avec les doigts.

N’oubliez pas qu’à ce stade-ci, votre bébé n’est pas encore versé dans l’art de se nourrir et qu’il a besoin d’être étroitement surveillé pendant les repas.

Pendant la transition entre la nourriture pour bébés et la nourriture d’adulte, votre bébé voudra tout apprendre des saveurs et des textures variées que vous lui faites découvrir. Faites alors preuve de patience pendant l’heure des repas.

Croque-en-doigts: quelques consignes de sécurité
Certains aliments populaires sont sains et sans danger pour votre bébé, tandis que d’autres doivent être évités parce qu’ils sont peu nutritifs ou qu’ils présentent un risque d’étouffement. Voici quelques consignes pour vous aider à faire les meilleurs choix possibles.

Aliments sains et sécuritaires
Voici une liste d’aliments sains que votre bébé peut manger sans danger avec ses doigts:

• Morceaux de légumes cuits, de consistance tendre
• Morceaux de banane, de melon épépiné et d’autres fruits mûrs et mous
• Petits morceaux de fruits cuits
• Petits morceaux de viande et de volaille cuites (sans os)
• Morceaux de fromage (après 8 mois)
• Pain à croûte tendre, rôties ou biscuits soda non salés
• Biscuits et barres de céréales pour bébés
• Petits morceaux de pâtes cuites, de consistance molle

Aliments à calories vides
Les aliments suivants ne fournissent pas les éléments nutritifs dont votre bébé a besoin et peuvent lui faire prendre de mauvaises habitudes, parce qu’ils peuvent contenir trop de lipides, de sucre ou de sel ajoutés.

Évitez de donner trop tôt les aliments suivants à votre bébé:
• Aliments frits, tels que les frites (même les frites maison)
• Gâteaux et biscuits recouverts d’un glaçage, céréales enrobées de sucre
• Tablettes de chocolat et bonbons
• Croustilles de pommes de terre et autres grignotises salées
• Viandes transformées, telles que le saucisson de Bologne ou le bœuf en conserve

Aliments dangereux
Même sous étroite surveillance, votre bébé ne devrait jamais manger les aliments suivants, avec lesquels il pourrait s’étouffer:

• Fruits et légumes crus et durs
• Fruits avec graines, pépins ou noyaux, comme les cerises
• Fruits séchés, sauf les petits raisins secs sans pépins
• Saucisses à hot-dog
• Maïs soufflé
• Noix et graines
• Raisins entiers
• Croustilles
• Petits bonbons qui peuvent rester coincés dans les voies respiratoires