Comment savoir si mon bébé est prêt?
Comment savoir si mon bébé est prêt?
Jusqu’à l’âge de 6 mois environ, la plupart des bébés obtiennent tous les éléments nutritifs qu’il leur faut dans le lait maternel ou une préparation pour nourrissons. Or, étant donné que chaque bébé est différent, l’introduction des aliments solides peut varier d’un bébé à l’autre. Si, à ce stade-ci, votre bébé n’est pas encore prêt au sevrage, laissez-lui encore le temps, mais n’attendez pas trop une fois franchi le cap des 6 mois, car votre bébé pourrait alors présenter une carence en certains éléments nutritifs importants pour sa santé, tel que le fer, nécessaire à la formation des globules rouges.

Commencez l’aventure du sevrage en offrant à votre bébé des purées lisses, de sorte qu’il puisse s’habituer à des textures non liquides et apprendre comment faire bouger la nourriture dans sa bouche. Une fois que votre bébé maîtrise bien les purées, vous pouvez lui offrir des aliments écrasés qui contiennent de petits morceaux mous pour l’encourager à faire travailler sa langue, à mastiquer sa nourriture et à exercer ses muscles de la parole.

Voici quelques signes révélateurs qui montrent que votre bébé est prêt à commencer son sevrage:

• Votre bébé peut se tenir la tête droite et maîtrise bien ses mouvements de la tête et du cou.
• Il n’utilise plus sa langue pour repousser les aliments que vous lui mettez dans la bouche.
• Votre bébé arrive à pousser la nourriture jusqu’au fond de sa bouche au moyen de sa langue afin d’avaler.
• Il resserre les lèvres autour de la cuillère et garde la nourriture dans sa bouche.
• Il vous observe quand vous mangez et cherche à saisir la nourriture.
• Il se penche vers l’avant et ouvre la bouche quand vous lui présentez la cuillère.
• Le lait ne semble plus satisfaire son appétit.

Bien des mères disent aussi que leur bébé commence à se réveiller en pleine nuit en mettant un jouet ou son poing dans sa bouche pour montrer qu’il a faim. Même si ces signes sont assez fréquents chez les bébés, ils peuvent être trompeurs et il vaut mieux ne pas s’y fier à 100 %.

Comment dois-je m’y prendre pour introduire chaque aliment?
Comment dois-je m’y prendre pour introduire chaque aliment?

L’initiation aux aliments constitue un changement majeur dans la vie de votre bébé, qui n’a connu jusqu’ici que le goût du lait maternel et/ou des préparations pour nourrissons. À présent, c’est un monde de saveurs et de textures différentes qui s’ouvre à lui. Comme l’acte de manger lui est tout nouveau, votre bébé devra s’habituer, petit à petit, à prendre la cuillère et à sentir la nourriture dans sa bouche. Ne vous en faites pas s’il ne mange pas beaucoup au début. Dites-vous que chaque repas lui fournit l’occasion d’explorer de nouvelles saveurs, et qu’il obtient malgré tout la plupart des éléments nutritifs dont il a besoin dans le lait qu’il consomme. Donc, inutile de compter les cuillerées à chaque repas!

Pour vous aider, vous et votre bébé, à partir du bon pied, nous avons réuni ici quelques trucs et conseils utiles:

• Nourrissez votre bébé à un moment de la journée où vous êtes tous les deux détendus, comme le milieu de la matinée ou l’heure du dîner.
• Remplacez la moitié du lait normalement donné par l’aliment solide (sinon, votre bébé sera trop repu).
• Avant d’essayer les mélanges de légumes et de fruits, commencez par un aliment à ingrédient unique et à consistance lisse.
• Tenez votre bébé sur vos cuisses ou assoyez-le confortablement dans sa chaise haute (ne le laissez jamais sans surveillance).
• Utilisez une petite cuillère pour bébés à bord doux et n’offrez que de petites quantités à la fois.
• Ne vous alarmez pas si votre bébé grimace et recrache sa nourriture.
• Encouragez votre bébé en lui faisant des sourires. Il est important pour lui de savoir que vous validez ce qu’il fait.
• Fiez-vous aux signes qu’il vous envoie pour vous signifier qu’il a assez mangé. Par exemple, il pourrait repousser la cuillère, garder la bouche fermée quand vous lui présentez la cuillère, ou encore détourner la tête.

Quels aliments devrais-je donner à mon bébé à ce stade-ci?
Quels aliments devrais-je donner à mon bébé à ce stade-ci?

Pour votre bébé, manger est quelque chose de tout à fait nouveau. C’est pourquoi il vaut mieux, à ce stade préliminaire, considérer les premiers repas comme une sorte d’expérimentation dont vous pouvez tirer des leçons au lieu d’y voir un moyen de remplacer le lait maternel ou les préparations. Ne soyez pas surprise si votre bébé ne sait pas trop comment s’y prendre au début et recrache sa nourriture. De même, il n’y a rien d’étonnant à ce qu’un bébé mange 5 cuillerées pendant un repas et qu’il se contente d’une seule cuillerée la fois suivante. Tout cela est parfaitement normal.

L’introduction de nouvelles saveurs et de nouvelles textures devrait être effectuée de façon progressive, sans toutefois négliger la variété des aliments pour assurer à votre bébé un apport nutritif équilibré.

En guise de premier aliment complémentaire à l’allaitement (ou aux préparations pour nourrissons), Santé Canada recommande de servir aux bébés des aliments riches en fer, tels que les viandes et les céréales pour bébés. Les céréales de riz Heinz sont fabriquées à partir d’un riz spécialement adapté à la digestion des bébés et enrichies de vitamines et de minéraux essentiels au développement de l’enfant.

Les céréales de riz pour bébés sont sans doute aussi l’un des premiers aliments complémentaires les plus faciles à préparer. Il suffit de délayer 1 c. à thé (5 mL) rase de céréales de riz Heinz pour bébés dans un peu de lait maternel (ou de préparation pour nourrissons) ou un peu d’eau pour former une purée lisse et claire. Commencez par une très petite quantité de céréales, disons 1 c. à thé (5 mL), puis augmentez progressivement la quantité jusqu’à 1 ou 2 c. à soupe (15 à 30 mL) au bout de quelques jours.

Vous pouvez également lui servir des légumes en purée comme des carottes, des petits pois, des haricots verts et des patates douces, de même que des fruits en purée sans sucre ajouté, comme des pommes et des poires.

Aliments à essayer à ce stade-ci
Aliments à essayer à ce stade-ci
Commencez par des céréales de riz pour bébés délayées dans le lait que votre bébé a l’habitude de boire, ou servez un légume ou un fruit bien cuit et réduit en purée, tel que:

Premiers légumes:
• Courge musquée
• Poivron
• Haricot vert ou jaune
• Carotte
• Panais
• Navet
• Citrouille
• Maïs
• Patate douce
• Tomate

Premiers fruits:
• Pomme
• Abricot
• Avocat
• Mangue
• Papaye
• Pêche
• Poire

Vous pouvez également essayer:
• De la viande rouge, du poulet ou du poisson, le tout bien cuit, réduit en fine purée et servi avec du riz ou des légumes.
• Des lentilles vertes ou rouges, bien cuites, réduites en fine purée et servies avec du riz ou des légumes.

N’ayez pas peur de faire essayer de nouveaux croque-en-doigts à votre bébé, comme des morceaux de fruits mous et bien mûrs, ou encore, des morceaux de légumes et de pâtes tendres et bien cuits.

Texture: les aliments écrasés
Texture: les aliments écrasés
Étonnamment, votre bébé n’a pas besoin, à ce stade-ci, d’avoir de dents pour mastiquer sa nourriture. Une fois que votre bébé aura pris l’habitude des textures lisses et des saveurs douces, il pourra s’initier progressivement aux aliments finement écrasés.

Pour aider votre bébé à apprendre à mordre et à mastiquer tout en le soulageant de l’inconfort lié à la poussée dentaire, offrez-lui des biscuits Farley’s de Heinz. Vous pouvez même lui servir ces biscuits au début de sevrage, sous forme de céréales: il suffit alors de les écraser dans du lait maternel, de la préparation pour nourrissons ou de l’eau préalablement bouillie et refroidie.

C’est aussi le moment idéal pour initier votre bébé à toutes sortes de nouveaux aliments et de saveurs différentes, car plus un bébé est jeune, plus il est facile de lui faire accepter de nouveaux aliments.

N’oubliez pas de toujours surveiller votre bébé pendant les repas.

Quelle quantité de nourriture dois-je donner à mon bébé?
Quelle quantité de nourriture dois-je donner à mon bébé?
Votre bébé commence tout juste à s’habituer à être nourri à la cuillère. Il lui reste encore beaucoup à apprendre et à assimiler. Ne soyez pas surprise si, au début, il ne sait pas trop comment s’y prendre, et ne vous en faites pas si tout ne se passe pas exactement comme vous l’aviez espéré.

Lorsque votre bébé vous montre qu’il est prêt, choisissez un aliment approprié et étalez-en une petite quantité sur sa lèvre inférieure pour l’inciter à lécher l’aliment et à y goûter. Si bébé est fatigué ou s’il a trop faim, donnez-lui un peu de lait maternel ou de préparation pour nourrissons avant de commencer. Quand il est temps de passer à la cuillère, commencez par lui donner 1 ou 2 c. à thé (5 à 10 mL) de nourriture dans le cadre d’un seul repas par jour. Au bout de quelques jours, donnez-lui de la nourriture à l’occasion de 2 repas par jour, puis de 3 repas par jour.

Les réserves naturelles de fer dans l’organisme des bébés commencent à diminuer à partir du sixième mois. Il est donc important, à cet âge-là, de commencer à servir à votre bébé des aliments riches en fer, comme les céréales de riz Heinz pour bébés.

Fiez-vous aux signes que votre bébé vous envoie pour savoir quelle quantité de nourriture il désire manger, et augmentez progressivement la quantité jusqu’à lui donner de 4 à 8 c. à thé (20 à 40 mL) de nourriture par repas. Vers l’âge de 7 mois, votre bébé devrait consommer environ 150 mL de nourriture par repas, mais rappelez-vous de ne pas le forcer s’il vous fait signe qu’il n’a plus faim. Votre bébé le sait quand il a assez mangé.