Comment savoir s’il est temps de commencer à sevrer mon bébé?
Comment savoir s’il est temps de commencer à sevrer mon bébé?

La section «Débutant» fournit un aperçu des signes à surveiller avant de prendre la décision de commencer à sevrer votre bébé. Santé Canada recommande aux mères de nourrir leur bébé exclusivement au sein pendant les 6 premiers mois de vie, et de continuer à l’allaiter jusqu’à l’âge de 2 ans ou plus, tant et aussi longtemps que la mère et l’enfant désirent continuer. Tous les bébés sont différents et ne se développent pas nécessairement au même rythme. Votre bébé pourrait bien être prêt à un moment différent.

Quand ce moment arrive et que votre bébé vous semble prêt à consommer des aliments solides, adressez-vous à votre professionnel de la santé pour obtenir conseil. Vous saurez que votre bébé est prêt au sevrage lorsqu’il pourra s’asseoir sans aide et se pencher vers l’avant, qu’il maîtrisera bien les mouvements de sa tête, qu’il pourra saisir des aliments et les porter vers sa bouche, et qu’il sera capable de vous montrer qu’il n’a plus faim, par exemple, en détournant la tête lorsque vous approchez la cuillère de sa bouche.

La variété: le fondement d’un régime équilibré
La variété: le fondement d’un régime équilibré

Tout comme les grandes personnes, les bébés ont besoin d’un apport en aliments variés pour que leur régime alimentaire soit sain et équilibré. Pourquoi? Parce que chaque aliment diffère par sa composition et sa teneur en éléments nutritifs. Offrir un menu varié à son bébé, c’est comme lui servir une tranche d’arc-en-ciel tous les jours! Consultez notre section «Les principales étapes d’alimentation selon l’âge» pour en savoir davantage. L’introduction de nouveaux aliments et de nouvelles saveurs joue un rôle essentiel dans l’initiation des bébés au monde des aliments, et plus ils essaient de saveurs différentes en bas âge, moins ils risquent d’être difficiles plus tard dans la vie.

C’est d’ailleurs pourquoi Heinz a formulé ses aliments pour bébés de manière à introduire de nouvelles combinaisons de saveurs à chaque étape d’alimentation!

Différentes textures à différentes étapes
Différentes textures à différentes étapes

Il est important d’adapter la texture des aliments à l’âge et au stade de développement de votre bébé afin qu’il puisse s’habituer à mâcher et à faire travailler les muscles dont il a besoin pour apprendre à parler. Chez les bébés de 6 à 8 mois, Santé Canada recommande d’introduire de nouvelles textures dans le régime alimentaire des bébés à raison de 2 ou 3 repas et de 1 ou 2 collations par jour. Il est aussi recommandé de ne pas attendre plus de 9 mois avant d’initier les bébés aux différentes textures, ceci afin de prévenir d’éventuelles difficultés alimentaires chez les enfants plus âgés.

Chez Heinz, nous prenons soin de donner à nos aliments pour bébés la texture parfaite qui convient à chaque étape d’alimentation, des purées lisses aux petits morceaux en passant par les aliments légèrement écrasés.

Surveillez les vignettes de couleur qui figurent sur l’étiquette de nos produits. Celles-ci vous aideront à choisir des aliments dont la texture est adaptée au stade de développement de votre bébé.

Les principales étapes d’alimentation selon l’âge
Les principales étapes d’alimentation selon l’âge

Étape 1 (débutant)
Introduction des aliments à ingrédient unique

Attendez environ 2 jours avant de présenter à votre bébé un nouvel aliment à ingrédient unique. De cette manière, votre bébé apprendra à aimer chaque nouvelle saveur et chaque nouvelle texture, et il vous sera plus facile, le cas échéant, d’identifier la source de toute réaction allergique.

 

Étape 2 (à partir de 6 mois)
Introduction aux aliments à ingrédients multiples

Une fois que votre bébé s’est habitué aux aliments Heinz de l’étape 1, vous pouvez l’initier aux aliments de l’étape 2, qui sont formulés à partir de plusieurs ingrédients. Par exemple, vous pouvez essayer les céréales multigrains, les céréales avec fruits, les fruits mélangés, les viandes et mélanges, ainsi que les jus.

L’étape 2 est l’occasion pour votre bébé de découvrir une grande variété de nouvelles saveurs. Les bébés encouragés à aimer un grand nombre de saveurs différentes sont plus enclins à développer de saines habitudes alimentaires qui les suivront toute leur vie.

 

Étape 3 (à partir de 8 mois)
Introduction des petits morceaux

À ce stade-ci, les bébés sont généralement prêts à mastiquer et ils ont meilleur appétit. Les aliments Heinz de l’étape 3 présentent une texture plus grossière et contiennent des morceaux assez gros pour inciter bébé à mastiquer, mais assez petits pour être avalés tout ronds sans difficulté. Ces aliments offrent également des saveurs plus élaborées pour continuer de développer son palais, et ils sont conditionnés dans des pots plus gros.

 

Étape 4 (à partir de 12 mois)
Début de la petite enfance

Les aliments Heinz de l’étape 4 ont été spécialement conçus pour aider les tout-petits à développer leur habileté à mastiquer et pour offrir des choix nutritifs aux parents à mesure que leur enfant passe aux aliments de table courants.

 

L’importance des vitamines et des minéraux
L’importance des vitamines et des minéraux

Même si les bébés n’ont besoin que d’une toute petite quantité de vitamines dans leur régime alimentaire, celles-ci sont essentielles à de nombreux processus physiologiques qui se déroulent au sein de leur organisme:

• Croissance
• Développement
• Libération de l’énergie contenue dans les aliments
• Utilisation de l’énergie par les muscles et autres organes du corps
• Protection des cellules et des tissus contre les effets oxydatifs des radicaux libres (consultez l’entrée portant sur les antioxydants ci-dessous)

Fournissez à votre bébé tous les éléments nutritifs dont il a besoin en lui offrant un régime sain et équilibré. Une façon originale d’y parvenir est de lui servir chaque jour des aliments aux couleurs inspirées de l’arc-en-ciel: jaune pour les féculents, brun pour les viandes et/ou les légumineuses (haricots et lentilles), puis rouge, vert, jaune, violet et orange pour les légumes et les fruits.

Si vous nourrissez votre bébé exclusivement ou même partiellement au sein, Santé Canada vous recommande de lui donner un supplément de vitamine D, à raison de 10 microgrammes par jour. Demandez à votre professionnel de la santé ou à votre pharmacien de vous conseiller à ce sujet.

La vitamine A contribue à la solidité des os et des dents, ainsi qu’à la vision nocturne et à la santé de la peau.

La vitamine B1 (thiamine) participe à la transformation du glucose en énergie et contribue à une croissance normale.

Les vitamines B2 (riboflavine), B3 (niacine) et B6 contribuent au métabolisme énergétique et à la formation des tissus.

La vitamine C est un antioxydant qui protège contre les dommages liés aux radicaux libres, et elle joue un rôle dans la formation des dents, des os, des cartilages et des gencives.

La vitamine D améliore l’absorption du calcium et du phosphore par l’organisme tout en contribuant à la formation et au maintien d’os et de dents solides. 

La vitamine E est un antioxydant qui aide à protéger les tissus adipeux de l’organisme contre l’oxydation.

Les antioxydants combattent les radicaux libres, sous-produits instables des réactions chimiques qui se produisent dans l’organisme humain. On pourrait comparer ces radicaux libres à de minuscules particules noires qui viennent heurter les cellules en causant des dommages à leur surface, à leurs protéines et à leur ADN. Les vitamines antioxydantes sont les vitamines A, C et E, qui jouent un rôle de premier plan dans la lutte contre ces particules noires.

Les minéraux sont essentiels à votre bébé. Sur le plan alimentaire, ils se divisent en deux types: ceux dont nous avons besoin en toutes petites quantités (oligoéléments), et ceux dont nous avons besoin en plus grandes quantités. Le fer, le zinc et le sélénium constituent de bons exemples d’oligoéléments, tandis que le calcium, le phosphore et le sodium sont de ceux que notre organisme réclame en doses plus élevées. Les minéraux assument un grand nombre de fonctions différentes au sein de l’organisme.

Le calcium et le phosphore contribuent à la solidité et au maintien des os et des dents.

Le fer participe à la formation des globules rouges (consultez la section L’importance du fer dans l’alimentation des bébés dans la partie Nutrition sous l’onglet Débutant).

Le zinc est un facteur important dans le métabolisme énergétique et la formation des tissus.

Le sélénium aide à protéger contre le stress oxydatif.

Le magnésium participe au métabolisme énergétique, à la formation des tissus et au développement osseux.